Après Babel. Eloge de la traduction-Part I


Le mythe de Babel nous rappelle que langage, identité, et politique ont partie liée. Relire Babel, non comme châtiment mais comme chance et comme vocation, c’est réfléchir sur les opportunités et les défis que nous ouvre notre conscience de la diversité des langues. A commencer par le travail, jamais définitif, de traduction des « intraduisibles » en philosophie, et à la nécessité de faire sans cesse circuler la pensée dans l’entre-deux d’une langue à l’autre. « La langue de l’Europe, c’est la traduction », écrivait Umberto Eco. Sans céder à la facilité du « globish » (global english), ni attiser le nationalisme ontologique d’un supposé génie des langues, le passionnant Eloge de la Traduction que signe Barbara Cassin nous invite à « compliquer l’universel ».

Barbara Cassin, philosophe et philologue, helléniste et spécialiste de sophistique grecque, est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages de philosophie, dont le projet collectif du Vocabulaire européen de la philosophie. Dictionnaire des Intraduisibles, publié au Seuil en 2004 et déjà traduit ou en cours de traduction dans différents pays. Dans le sillage d’un projet de recherche sur les « intraduisibles des trois monothéismes », elle a également été le commissaire de l’exposition « Après Babel, traduire », récemment montée au MUCEM de Marseille. Eloge de la Traduction. Compliquer l’Universel, est paru en 2016 aux éditions Fayard.

Collection
Audios

Auteur
Cassin, Barbara
Contributeur
Leichter-Flack, Frédérique
Editeur
Alliance israélite universelle

Date
2017-06-07
Langue du document
Français
Description matérielle
Document audio de 26 min
Provenance
Radio RCJ

Document en relation
Droits
Conditions générales d'utilisation