Silva, Semuel da (1571-1631). Tratado da immortalidade da alma. Amsterdam : Paulo de Ravensteyn, 5383


Les imprimés liturgiques ne sont pas les seuls livres d’Amsterdam à abonder dans les bibliothèques des Juifs du Sud-ouest : la littérature philosophique, dont ce Traité de l’immortalité de l’âme en portugais, porteur des grands questionnements philosophico-théologiques qui parcourent le judaïsme de la première modernité, était tout autant recherchée, comme l’atteste ici un ex-libris manuscrit de Bayonne par lequel la propriétaire marque son attachement à ce volume.

Expositions virtuelles
Les Trésors du Fonds Elie J. Nahmias > IV – Les Séphardim à Amsterdam > IV-1 Une production plurielle

Langue du document
Français

Droits
Conditions générales d'utilisation
Identifiant
NAHMIASJ29