T ro is iè m e année
MARS *1945
Num éro 3
Q uand M êm e
a paru
clandestinem ent
depuis
D écem bre 1943
Revue mensuelle de la FEDERATION DE SOCIETES JUIVES DE FRANCE
D ir e c t e u r : R. GRINBERG
Siège ; 12, Rue Sainte-Catherine, LYON
Rédaction-Administration ; 24, Rue Copernic, PARIS (16*) - Tel. : P A S S Y 25-76
R éflexions à
propos de
PAQUE
Le peuple Juif tout entier
va fêter Pâque.
Ce n’est pas seulement un
év ènem ent n a tio n a l q u ’il
entend commémorer là, ce
n’est pas seulement un fait
historique isolé qu'il veut ren­
dre présent à notre esprit,
mais c’est un enseignement
valable pour tous les temps et
pour toutes les circonstances
qu’il cherche à en tirer. Il
nous enjoigne de ne pas con­
sidérer l'Exode d’Egypte coînme quelque chose de très
éloigné de nous, comme une
simple épisode de notre his­
toire si riche en péripéties.
La tradition juive nous dit ;
« Tout homme dans chaque
génération doit se considérer
comme étant sorti lui-même,
personnellement, de l’Egypte ».
La sortie d'Egypte n’est pas
une chose qui est arrivée à
nos ancêtres dans les temps
éloignés, mais un processus
permanent de libération inté­
rieure et extérieure qui est
à, l’ordre du jour tout le long
de l’histoire juive. La libéra­
tion est un devoir personnel
auquel aucun juif n’a le droit
de se soustraire. 11 n’a pas le
droit de se désolidariser de
ceux qui sont sortis d’Egypte.
EBENZOIIAK
(Suite page 8)
 

Quand meme .... Vol. 3 n° 3 (mars 1945) - 1/11

Suivant