J a n v ier 1 9 4 8
s® 100
M» 1 d e la 11e A nnée
LA REVUE JU IV E
Rédaction:
D ir e c t e u r !
Administration:
9, Marc-Monnier
J o s u é J é h o n d a
Editions Synthesis
Tél. 4 95 67
GENÈVE
Case Champel
Chèques Postaux :
Suisse, Genève I. 1570.
France : Lyon 567.19
S O M M A IR E
E mmanuel E y doux : Cent numéros (p. 1). — J osué J éhouda : Une finale et un nouveau
début (p. 4). — André Chédel : Il y a monothéismes et monothéisme (p. 6). —
E m ile B iollay : Les Sans-cœur (p. 10). — E dmond F leg : Le Juif Spinoza (poème)
(p. 14). — S. E . van P raag : L a gloire d’être Juif (p. 15). — A. D eutsch i La valeur
permanente du Judaïsme (p. 18). — E rnest F r a en k el : Le problème de l’autorité
(p. 26). — Documents et témoignages de MM. An d r é Sp ir e , Aimé P a ll iér e, Léon Meiss,
H e n r i H ertz, J. K aplan, W e il l Goudchaux, H y acinthe D u b reu il, Andrée
Courthial, E m ile Biollay, R aoul Mourgues, H e n r i B aruk, R obert-Courvoisie r , T h . Cahn, Gabriel Audisio, Oscar Mey e r , Lévy-Walich, etc.
Cent numéros
Comment connaître, comment comprendre Israël? Après le
cataclysme qui a frappé cette génération de l'homme, devant le
cataclysme qui menace la génération montante, nombreux sont ceux
qui se posent cette question et ils viennent de tous les horizons de la
pensée humaine. S i Israël est le peuple maudit comment expliquer
qu’il apparaisse au contraire comme le signe, le symbole, le témoin,
la première victime et le premier combattant du combat contre le
mal ? S i Israël est un peuple comme les autres, comment expliquer
les mêmes faits ? C'est à ces questions que certaines revues s'effor­
cent de répondre en consacrant un numéro spécial à Israël. Après
les avoir lus, l'homme retourne à son labeur quotidien, découragé,
convaincu que nul ne pourra jamais expliquer « l'énigme millénaire
d'Israël ».
E t cependant il y a une revue qui n'a pas consacré à Israël un
numéro spécial, mais qui a fait d'Israël sa raison même « d'être et
de persévérer dans son être » — une revue qui ne prétend pas
expliquer Israël en un numéro, mais qui cherche à écarter les faux
problèmes, à définir, à circonscrire, à limiter, à développer et à
approfondir, en un mot à «poser les vrais problèmes» d'Israël. —
Cette revue n'est pas née d'hier ou d'avant-hier : le premier numéro
porte la date d'octobre 1932 ; le dernier de la dixième année est de
décembre 1947 ; en quinze ans aucun changement extérieur, aucun
écart dans la ligne de conduite adoptée, et pourtant quelle densité
et quelle variété dans ce monument de la connaissance d'Israël.
Tous ces numéros sont là devant moi sur cette table de travail,
 

La Revue Juive de Genève. Vol. 11 n° 1 fasc. 100 (janvier 1948) - 1/44

Suivant