NOTRE MARCHE POUR LA PALESTINE JUIVE,
AVANT, PUIS AVEC LE MANDAT < ■ >
par
Chaim Weizmann
Président de l Organisation sioniste mondiale.
l'L j" ? , J intéressant et, je croîs, utile, de faire un bref résumé de
I histoire du peuple juif, et de montrer à l'auditoire que le mouveent sioniste prend racine dans la conscience et la vie de la race juive
Les observateurs superficiels du sionisme sont peut-être enclins à
dire : . Ce mouvement artificiel est dû à l'acte récent de quelque
m,elnClen' l " ® fpaS j Ë f°ndement réel ». Je crois qu'il suffit de revoir
±
Vnt h a P l t r e S kd e J h l S t ° r e JU1Ve pour se convaincre que les
J ifs n ont jamais abandonne I espoir de retourner en Palestine Cet
a é t é k 5 u e T f "
^ iui7eS0L ciale et
Cet espoir
L Ü n i
lomtame qu ils ont cherché à atteindre à travers les
rfels Pn S ? " ^T * ' T
XV' C et au xvl f siècles, des retours
mvstia"es et rel ° ^ 'eU' ^ retours étaient dûs à des “ uses
ystiques et religieuses que notre temps, peut-être, considérerait
Hollande°f/UIem D“ V A * ! ^
q, uittèrent au XVII° siècle la
nollanae, 1 Allemagne, 1 Angleterre, l’Italie, les Balkans et Salomque, pour aller en Palestine; nombre d'entre eux s'y installèrent
S i s t T s u r ^ r t SU,Vi ^ bCaUCOUP d 'aUtreS' J - e Ï ;
èxnosé r
? qui ne rentrent pas da"s les limites de mon
tme°vivait
Pr° UVer T ‘>Spf°ir du retour en Pal« '
tine vivait au tond de 1 ame juive. Le Juif, selon les rites de sa
P alStin’ e.Pne ° U ^ Pf' er tr° ‘S *OIS par ]our pour son retour en
 

Palestine, nouvelle revue juive Vol. 5 n° 1 (mars 1930) - 1/74

Suivant