« Peut-on donner un prix à la vie? Ethique et économie de la santé »


Le bénéfice du doute - Emission de l’Alliance israélite universelle présentée par Frédérique Leichter-Flack. Invité : Daniel Szeftel, économiste de la santé. Philosophe et sociologue de formation, il co-dirige un cabinet de conseil spécialisé sur les problématiques de santé publique. La santé n'a pas de prix, la valeur de la vie est inestimable, c'est entendu, et pourtant, il faut bien lui attribuer un prix, en économie de la santé, ne serait-ce que pour faire des arbitrages budgétaires, doter les hôpitaux, décider du remboursement d'un médicament, fixer ce que, pour la préservation de la vie de chacun d'entre nous, la solidarité nationale doit prendre à sa charge. Faut-il alors être utilitariste comme nos voisins britanniques et assumer de débattre publiquement du rapport coût-bénéfice pour la collectivité de telle ou telle prise en charge individuelle? Y a-t-il une unité de mesure commune de la valeur de la vie en bonne santé? Et le mérite individuel doit-il alors jouer un rôle, jusqu'à distinguer de "bons malades" dont l'aléa de vie devrait être pris en charge par la collectivité et de "mauvais patients" dont le défaut d'observance ou la responsabilité dans le déclenchement de leur maladie devraient être sanctionnés? Non moralisante, notre Sécurité Sociale universelle se garde bien de procéder ainsi. Mais cette discussion incite à regarder l'économie de la santé comme une affaire de philosophie morale. Daniel Szeftel est économiste de la santé. Philosophe et sociologue de formation, il co-dirige un cabinet de conseil spécialisé sur les problématiques de santé publique.
Collection
Audios
Nouveautés

Auteur
Szeftel, Daniel
Contributeur
Leichter-Flack, Frédérique
Editeur
Alliance israélite universelle

Date
2018-04-29
Langue du document
Français
Description matérielle
Document audio de 25 min
Provenance
Radio RCJ

Document en relation
Droits
Conditions générales d'utilisation