Aldrete, Bernardo José (1565-1645). Del origen y principio de la lengua castellana, ò, Romance que oy se usa en España. Madrid : por Melchor Sanchez. A costa de Gabriel de Leon, Mercader de Libros, vendese enfrente de la calle de la Paz, 1674


Dès à présent se signale, par la présence, dans la bibliothèque de Nahmias, de cette œuvre maîtresse de la lexicographie espagnole, le tropisme philologique propre aux Judéo-espagnols : en effet, depuis le XIXe siècle, ces derniers ont conscience d’avoir conservé le parler espagnol le plus pur et le plus conservateur de tous. Cette idée, en partie vraie, est souvent à l’origine de ce penchant pour l’histoire linguistique bien saisissable ici. Cette histoire de la langue castillane, écrite en 1606, est une des plus anciennes du genre ; quant à son auteur, le polyglotte andalou Bernardo Aldrete, il semble avoir été un crypto-juif ou, plus certainement, un nouveau chrétien.

Expositions virtuelles
Les Trésors du Fonds Elie J. Nahmias > II – En Espagne...

Langue du document
Français

Droits
Conditions générales d'utilisation
Identifiant
NAHMIAS G157